Résultats

Choisir un sujet

Résultats de 2011-2016

Les résultats sont clairs : Nutrition Nord Canada (NNC) a réussi à faire baisser le prix des aliments admissibles dans les collectivités nordiques isolées et à faire en sorte que plus d'aliments périssables nutritifs soient disponibles.

Entre avril 2011 et mars 2015, le coût du Panier de provisions nordique révisé pour une famille de quatre personnes représentait toujours une moyenne de 5 % ou environ 94 $ par mois de moins qu'au mois de mars 2011. Selon Statistique Canada, le prix des aliments ailleurs au Canada a augmenté approximativement de 9,9 % au cours de la même période ou plus de 4 % pour la période de 2014-2015. Entre 2011 et 2016, le volume moyen d'aliments admissibles expédiés vers les collectivités nordiques isolées a augmenté d'environ 25 %, en comparaison à la dernière année du programme Aliments-poste. Environ 127,8 millions de kg des produits admissibles ont été subventionnés, une augmentation moyenne annuelle d'environ 5,5 millions de kg; 103 collectivités isolées du Nord ont bénéficié de NNC.

Les résultats indiquent également que les initiatives d'éducation en matière de nutrition financées par Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada ont permis d'accroître les connaissances sur la saine alimentation et d'améliorer les compétences relatives au choix et à la préparation d'aliments sains. En 2015-2016, plus de 1 500 activités d'éducation en matière de nutrition ont été menées dans des collectivités. Les résultats observés par les travailleurs communautaires du NNC comprennent : la sensibilisation accrue à l'égard des aliments sains; l'intérêt et les compétences accrus en matière de jardinage, de saine alimentation et de cuisine; les enfants et les jeunes qui préparent de la nourriture pour les autres; la demande accrue à l'égard de certaines activités (p. ex. des cours de cuisine communautaires), et les partenariats dans les collectivités.

Comment la contribution totale a été dépensée en 2015-2016

En 2015-2016, NNC a affecté 96 % de la contribution totale aux aliments nutritifs périssables. Le diagramme à secteurs présente une ventilation de la contribution totale par catégorie d'aliments admissibles à la contribution, ce qui comprend les aliments traditionnels. Le 96 % est la somme des quatre catégories les plus importantes d'aliments admissibles à la contribution (37 % + 25 % + 22 % + 12 %). Pour de plus amples renseignements, consultez le Rapport sur les contributions.

Comment la contribution totale a été dépensée
Comment la contribution totale a été dépensée
Fruits et légumes périssables y compris le jus Lait et autres produits laitiers périssables Viandes et substituts périssables Pain, céréales et autres produits céréaliers périssables Aliments périssables composés Margarine, huile et autres matières grasses Autres (y compris les aliments traditionnels)
37 % 25 % 22 % 12 % 2 % 1 % 1 %

Panier de provisions nordique révisé

Le Panier de provisions nordique révisé (PPNR) mesure ce qu'il en coûte en provisions nutritives pour nourrir une famille de quatre personnes pour une semaine en utilisant 67 denrées alimentaires courantes. NNC s'en sert pour surveiller le coût d'une alimentation saine dans les collectivités nordiques isolées.

Le panier de provisions pèse environ 52 kilogrammes. Les aliments qui le composent ont été choisis à partir d'enquêtes sur la consommation alimentaire des Inuits et des Premières Nations réalisées par Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada (RCAANC) et d'autres chercheurs. Certains aliments sont remplacés par d'autres plus nutritifs (par exemple, l'huile de canola remplace l'huile de maïs) et la quantité de certains aliments a été adaptée au besoin pour suivre les recommandations du Bien manger avec le Guide alimentaire canadien.

Tous les mois, les détaillants du Nord inscrits fournissent le prix au détail des aliments qui figurent dans le PPNR. RCAANC examine le prix des aliments et calcule le coût du PPNR à partir du prix moyen des aliments dans les collectivités. RCAANC fait un suivi auprès des différents détaillants si des prix manquent ou sont irréguliers. Ces renseignements servent également à prendre des décisions au sujet des taux de contribution et des collectivités admissibles.

Tous les aliments du PPNR ne sont pas admissibles à une contribution parce qu'il est moins coûteux pour les détaillants et les clients de faire expédier des aliments non périssables tels que le riz et les pâtes séchées par les routes d'hiver, par bateau ou par barge. Aller à la page web des aliments admissibles pour en savoir plus.

Dans le panier?
Catégorie Aliment Quantité Unité de mesure
Produits laitiers Lait 2 %, frais ou UHT 4,76 l
Fromage mozzarella 0,485 kg
Fromage fondu en tranches 0,385 kg
Yogourt 1,67 kg
Lait évaporé 2 % 1,58 l
Lait écrémé en poudre 0,09 kg
Viande et substituts Oeufs de gros calibre 8 oeufs
Pilons de poulet 2,68 kg
Côtelettes de longe de porc 1,21 kg
Bœuf haché maigre 1,34 kg
Bifteck d'aloyau 0,47 kg
Jambon tranché 0,135 kg
Bâtonnets de poisson surgelés 0,135 kg
Saumon rose en conserve 0,27 kg
Sardines en conserve dans l'huile de soya 0,27 kg
Jambon en conserve 0,2 kg
Mortadelle 0,06 kg
Saucisses fumées 0,1 kg
Beurre d'arachide 0,09 kg
Pain de viande de porc en conserve 0,05 kg
Bœuf salé en conserve 0,04 kg
Fèves au lard en conserve 0,29 l
Ragoût de bœuf en conserve 0,18 kg
Sauce à spaghetti à la viande en conserve 0,155 l
Produits céréaliers Pain blanc enrichi 0,66 kg
Pain de blé entier à 100% 0,66 kg
Farine tout usage 1,92 kg
Biscuits Pilot 0,275 kg
Macaroni ou spaghetti 0,385 kg
Riz blanc à gain long étuvé 0,33 kg
Flocons d'avoine 0,275 kg
Flocons de maïs 0,44 kg
Macaroni au fromage en boîte 0,55 kg
Fruits et légumes Oranges 1,23 kg
Concentré de jus de pomme surgelé 0,033 l
Concentré de jus d'orange surgelé 0,282 l
Jus de pomme, Tetra Paks 0,88 l
Jus d'orange, Tetra Paks 0,375 l
Tomates entières en conserve 0,215 l
Sauce tomate en conserve 0,3 l
Pommes 4,38 kg
Bananes 3,58 kg
Raisins 0,5 kg
Macédoine de fruits en conserve dans du jus 0,855 l
Pêches en conserve dans du jus 0,285 l
Ananas en conserve dans du jus 0,285 l
Pommes de terre fraîches 3 kg
Frites surgelées 0,48 kg
Pommes de terre instantanées 0,22 kg
Carottes 2 kg
Oignons 0,695 kg
Chou 0,52 kg
Navet 0,35 kg
Brocoli surgelé 0,695 kg
Carottes surgelées 0,26 kg
Maïs surgelé 0,26 kg
Macédoine de légumes surgelés 1,74 kg
Pois verts en conserve 0,9 l
Maïs en grain en conserve 1,09 l
Haricots en conserve 0,315 l
Carottes en conserve 0,325 l
Macédoine de légumes en conserve 0,545 l
Huiles, autres matières grasses et sucre Margarine non hydrogénée 0,715 kg
Beurre 0,065 kg
Huile de canola 0,185 l
Saindoux 0,105 kg
Sucre blanc 0,6 kg

Prix moyen des aliments dans les collectivités

Le coût du panier est calculé à partir d'un prix moyen pour chacun des 67 aliments qui le composent. Le prix moyen est celui d'un emballage d'une certaine taille d'après toutes les marques proposées dans le magasin. Par exemple, dans le cas du lait frais 2 %, on détermine le prix moyen d'un carton de 2 litres (taille la plus populaire) en prenant le prix de toutes les marques vendues dans le magasin. On utilise la même méthode pour calculer le coût de 4,76 litres de lait 2 %, qui est la quantité totale dans le PPNR.

Si plus d'un magasin a fourni des renseignements sur les prix pour une collectivité donnée, on prend la moyenne de tous les magasins pour calculer le coût du PPNR dans cette collectivité.

On ne connaît pas le coût du PPNR dans certaines collectivités parce qu'elles n'ont qu'un seul magasin et qu'il ne fait pas partie des détaillants du Nord inscrits à NNC, ou parce que les données sur les prix sont incomplètes ou pas toujours disponibles.

Parfois, on calcule le prix du PPNR dans les collectivités où il y a deux magasins en ne prenant les prix que d'un magasin, parce que l'un d'eux n'est pas inscrit à NNC mais a accès aux contributions en achetant des produits auprès de fournisseurs du Sud inscrits, ou parce que les données sur les prix sont incomplètes pour un des magasins ou ne sont pas toujours disponibles pour les deux magasins.

Pour en savoir davantage, consulter les rapports annuels sur le coût du PPNR publiés par RCAANC (anciennement Affaires autochtones et du Nord Canada) dans le cadre de son engagement à faire preuve de transparence.

Passage du programme Aliments-poste à Nutrition Nord Canada

Disponible en Inuktitut (HTML)

Après divers examens et évaluations, Nutrition Nord Canada (NNC) a été lancé le 1er avril 2011 afin de remplacer l'ancien programme Aliments-poste. NNC corrige les lacunes en matière de fonctionnement du programme Aliments-poste, y compris en matière d'admissibilité des aliments, de sensibilisation au programme, de transparence et de responsabilité pour l'expédition et le prix des aliments, de logistique de livraison et le besoin d'axer les efforts sur l'accès aux aliments culturellement approprié dans le Nord.

Les résultats généraux du programme pour les cinq premières années, se trouvent dans la section Résultats de 2011-2015. Les résultats plus spécifiques pour deux communautés, Rankin Inlet et Tuktoyaktuk se trouvent dans ce tableau. Selon les données les plus récentes disponibles, le coût du Panier de provisions nordique révisé a diminué de 3.5 % entre mars 2011 et mars 2015 à Rankin Inlet et de 10.2 % à Tuktoyaktuk.

North West Company, détaillant inscrit auprès de NNC, a fourni les données sur le prix des aliments utilisées dans ce tableau.

Économies procurées par Nutrition Nord Canada
Produit Rankin Inlet
(Kivalliq)
Tuktoyaktuk
(Beaufort-Delta)
Coût avant NNC
(mars 2011)
Coût après NNC
(mars 2015)
Économies Coût avant NNC
(mars 2011)
Coût après NNC
(mars 2015)
Économies
Lait – 2 % 2L 7,29 $ 4,29 $ 3,00 $ 8,49 $ 6,59 $ 1,90 $
Fromage – cheddar mi-fort
300 g
8,59 $ 8,49 $ 0,10 $ 8,99 $ 8,59 $ 0,40 $
Oeufs – 12 blanc, gros 4,39 $ 2,70 $ 1,69 $ 4,89 $ 4,19 $ 0,70 $
Pain blanc – tranché 567-570 g 4,19 $ 3,04 $ 1,15 $ 4,54 $ 2,98 $ 1,56 $
Pommes – 3 lb 7,09 $ 6,85 $ 0,24 $ 11,69 $ 8,69 $ 3,00 $

Questions et réponses sur les deux programmes

Questions Ancien programme :
Aliments-poste
Programme actuel : Nutrition Nord Canada
Nutrition
Est-ce que le financement du programme cible les aliments nutritifs périssables?
Non
Le financement ciblait des aliments moins nutritifs et des produits non alimentaires.
Oui
La liste des aliments admissibles met l'accent sur les aliments les plus nutritifs et périssables. Il a été élaboré en collaboration avec Santé Canada pour favoriser et appuyer la saine alimentation à l'échelle communautaire.
Efficacité du transport
Le programme favorise-t-il l'efficience pour la livraison des aliments périssables?
Non
Le programme a été conçu pour livrer du « courrier », pas des aliments.
Oui
Les détaillants et les fournisseurs optimisent la livraison efficiente des aliments nutritifs périssables pour diminuer les pertes et allonger la durée de conservation des produits.
Responsabilisation relative au programme
Est-ce que le programme fait en sorte que la contribution est transmise aux consommateurs?
Non
Il n'y avait pas d'exigence afin que les détaillants ou les transporteurs fournissent leurs renseignements sur les ventes au Ministère.
Oui
AANC surveille étroitement la conformité des détaillants et des fournisseurs en ce qui a trait à leurs obligations conformément à leurs ententes de financement. Il vérifie notamment si ces derniers transmettent la valeur de la contribution aux consommateurs. Les rapports sur l'examen de la conformité sont affichés. En date du 1er avril 2015, une nouvelle disposition sera ajoutée aux ententes de financement afin de préciser que les bénéficiaires doivent fournir tous les renseignements sur les produits admissibles, y compris les marges de profit actuelles et l'évolution des marges de profit.
Transparence de programme
Est-ce que le fonctionnement du programme est ouvert et transparent?
Non
Le programme n'était pas conçu pour recueillir des données.
Oui
Les données et les rapports sont affichés sur le site à l'intention des membres des collectivités et des personnes intéressées.
Mobilisation
Est-ce que le programme a les moyens de faire participer régulièrement les résidants du Nord afin de guider les activités et les orientations du programme?
Non
Il n'y avait pas de structure de gouvernance au sein du programme qui permettait la participation des collectivités desservies par le programme.

Oui
Le Conseil consultatif de NNC donne aux résidants du Nord l'occasion d'avoir directement leur mot à dire en ce qui concerne le programme. Lorsque le Conseil tient ses réunions dans le Nord, une partie est toujours réservée aux fins de réunions publiques pour écouter directement les résidants et les collectivités du Nord. Les membres du Conseil sont aussi des résidants du Nord.

Le processus de mobilisation – NNC 2016 visait à recueillir les commentaires des résidants du Nord et d'autres intervenants. Ces commentaires seront utilisés pour enrichir des options stratégiques visant à mettre à jour le programme de manière à ce qu'il desserve les résidants du Nord de façon transparente, rentable et adaptée sur le plan culturel.

Sensibilisation
Est-ce que le programme favorise la sensibilisation au programme dans les collectivités?
Non
Les détaillants n'étaient pas obligés de mener des activités de communications dans les magasins au sujet du programme ou de démontrer la valeur monétaire de la contribution transmise aux consommateurs.

Oui
Les communications dans les magasins indiquent l'ampleur de la contribution versée dans chaque collectivité.

La mise en place d'un système de points de vente a été rendue obligatoire pour les détaillants du Nord participant au NNC le 1er avril 2016. Ce nouveau système permet d'être plus transparents et responsables en faisant en sorte que les clients puissent voir, sur leur reçu d'épicerie, comment et quand les contributions de NNC sont appliquées lorsqu'ils font leurs courses chez un détaillant inscrit de NNC. Aussi, des projets d'éducation communautaires culturellement adaptés en matière de nutrition sont offerts.

Aliments traditionnels
Est-ce que le programme subventionne les aliments traditionnels?
Non
Le transport des aliments traditionnels entre les collectivités nordique ne recevait pas de contribution.
Oui
Les aliments traditionnels transformés dans des usines réglementées par le gouvernement fédéral dans le Nord sont admissibles à une contribution pour le commerce de détail dans le cadre de NNC. Cette contribution favorise une distribution plus efficace des aliments traditionnels dans les collectivités admissibles.
Surveillance
Des contrôles existent-ils pour veiller à ce que les détaillants du Nord utilisent la contribution pour les fins prévues?
Non
Il n'existait pas de mesures de surveillance ou d'évaluation pour fournir l'assurance que la contribution était transmise aux consommateurs.
Oui
Les ententes de financement de NNC exigent que les détaillants et les fournisseurs d'aliments attestent que la contribution est transmise aux consommateurs. Sur demande, ils doivent se soumettre à des vérifications. En date du 1er avril 2015, une nouvelle disposition sera ajoutée aux ententes de financement afin de préciser que les bénéficiaires doivent fournir tous les renseignements sur les produits admissibles, y compris les marges de profit actuelles et l'évolution des marges de profit.
Date de modification :